Découvrez notre nouvelle capsule Bluemoon !

Panier

Peaky Blinders est une véritable référence de ces dernières années concernant la mode des hommes. La série a complètement renversé la mode actuelle masculine en remettant à la mode des vêtements des années 20/30. Une aubaine pour le domaine du vintage !
Si vous n’avez pas vu la série, on vous fait un rapide résumé de ce qu’est Peaky Blinders : cette série suit un groupe de gangsters de Birmingham à partir de 1919. Cette bande, emmenée par l’ambitieux et dangereux Thomas Shelby et formée de sa fratrie, pratique le racket, la protection, la contrebande d’alcool et de tabac et les paris illégaux.
Alors pour avoir le style d’un grand gangster anglais des années 20, c’est par ici !

Le manteau long

On pourrait facilement dire que c’est la pièce maîtresse de cet outfit car c’est celle qu’on remarque directement. Ces longs manteaux ressemblent à des vestes de costumes et ne passent pas inaperçus. Ils descendent en dessous du genou mais il ne faut pas les confondre avec des trenchs coats. En effet, ces derniers sont plus sophistiqués. Les manteaux doivent être bien chauds pour protéger du froid de l’époque.

Le costume

Il doit contenir trois pièces avec des matières épaisses, toujours pour se protéger du froid. Souvent gris, il peut être en tweed ou à carreaux. On peut aussi y retrouver des costumes bleus ou bruns mais très peu de noirs, cette couleur étant réservée pour les grandes occasions. Enfin, pour finaliser votre costume Peaky Blinders, vous pouvez ajouter une cravate afin de vous donner une apparence plus formelle.

La chemise

Pour cette dernière, on prend souvent une chemise blanche car c’est la plus facile à associer peu importe la couleur de son costume trois-pièces. Le seul impératif est d’avoir un col rond qu’on appelle le col club, très à la mode dans les années 20.
Chez Les Fouilles de Georgette on a exactement ce qu’il vous faut, la chemise Blanche semble se rapproche le plus des chemises “Peaky Blinders”.

Les chaussures

Pour la vie quotidienne, on opte pour des bottes en cuir noires. Elles sont très pratiques car elles combattent le froid et la boue et s’adaptent à toute situation. Vos bottes en cuir se portent au-dessus de la cheville.

La casquette

La casquette plate ou le béret est un accessoire très reconnaissable de l’époque. Il était porté la plupart du temps par des ouvriers pour protéger du soleil ou du froid selon le temps. On privilégie les bérets gris ou noir, des couleurs sobres.
Chez Les Fouilles de Georgette, on peut vous recommander le Béret Léocadie.

Les petits plus

Si vous souhaitez pousser votre look, vous pouvez vous procurer des accessoires. D’abord, la montre à goussets est très à la mode à cette période. Ensuite, les Peaky Blinders portaient souvent des gants en cuir afin de s’armer contre le froid. On les choisit noirs ou gris. L’étui à cigarettes fait également partie intégrante des accessoires phares de l’époque même si, fumer, c’est mal.

En bref, le look Peaky Blinders c’est :

  • Un costume trois pièces
  • Une béret plat
  • Des accessoires phares

Comment se préparer pour s’immiscer parfaitement dans les années 20 lors d’une soirée ? Il y a plusieurs indispensables de cette époque à ne pas louper pour être dans le thème. Après avoir revu ces pièces phares des années folles vous pouvez être sur d’être le centre d’attention de cette soirée rétro !

Mais avant de commencer, rien de mieux qu’un peu d’explications sur ce qu’est le Charleston. Il s’agit d’une danse très popularisée dans la ville de Charleston en Floride. De cette danse, ont découlé des robes, des bijoux et des coiffures phares.

L’authentique robe Charleston

Vous avez sûrement déjà vu des films avec cette fameuse robe tant elle est populaire et appréciée aujourd’hui. La robe Charleston c’est :

  • De longues franges
  • Beaucoup de paillettes scintillantes
  • Des perles
  • Des couleurs foncées
  • Une coupe mettant en valeur les courbes du corps

Choisir ses chaussures Charleston

Maintenant qu’on a la robe, il nous faut des chaussures, mais pas n’importe lesquelles ! Il faut une paire qui se marie parfaitement avec la robe qu’on vient de choisir. Selon Les Fouilles de Georgette, la première alternative et sûrement la meilleure est une petite paire de chaussures à talons. Les talons doivent rester généralement assez petits car beaucoup plus confortables pour danser jusqu’au bout de la nuit. Elles sont souvent dorées ou brillantes pour rester dans l’esprit des années folles !
Chez Les Fouilles de Georgette, les escarpins Césarinne font parfaitement l’affaire pour une soirée Charleston !

Escarpins Césarinne 2

Les bijoux des années 20

L’indémodable collier de perles avait son heure de gloire dans les années 20. On peut aussi user des perles en sautoirs ou en boucle d’oreille, de manière générale, les perles se marient toujours très bien avec le vintage. Le collier viendra peaufiner votre tenue, il est important de penser à tout même dans les moindres petits détails.

Les gants Gatsby

Les gants sont aussi un essentiels du look Charleston ! Pour trouver les meilleurs gants, il faut se concentrer sur des gants noirs, en velours et très long, en général qui montent jusqu’aux coudes !
Petit tip’s : vous pouvez porter vos bagues par-dessus vos gants pour qu’on puisse les voir. Les cacher serait dommage !

Le headband vintage

Concernant vos cheveux, intégrez un headband sera la meilleure coiffure Charleston. Il complétera votre tenue et agrémentera vos cheveux de façon pertinente. Vous trouverez forcément votre bonheur : il en existe pour tous les goûts ! Que ce soit avec des plumes, du métal ou de la soie, toutes les possibilités sont bonnes. Pensez à mettre un headband qui s’associe bien avec votre couleur et coupe de cheveux pour plus d’harmonie.

La touche finale

Pour le maquillage, on y va franco ! On ajoute à notre look un smoky eye noir, du rouge à lèvres rouges et un teint pâle, très apprécié à cette époque. A cette époque, le maquillage exprimait un nouveau type de féminité rebelle. Alors, à vos palettes !

En bref, le look Charleston c’est :

  • Des paillettes
  • Du glamour
  • Des accessoires pertinents
  • Du brillant et du tape à l’oeil

Acheter des vêtements en friperie c’est un excellent moyen d’adopter un style vintage, de limiter sa consommation de vêtements et d’avoir un style original. Et quelle n’est pas la joie de réussir enfin à mettre la main sur une pépite après plusieurs heures de méticuleuses recherches.
Aujourd’hui, avec l’effervescence de la tendance rétro, cela devient de plus en plus facile de trouver des vêtements en friperie. Alors, découvrons ensemble quelques conseils…!

Le vintage de la tête au pied

Dans l’univers du vintage, il y a tellement de possibilités et de pièces à portée de main. Lorsque vous chinez, n’hésitez pas à prendre des basiques et toutes sortes de pièces différentes pour pouvoir les associer à l’infini.
Concernant votre look, vous pouvez opter pour :

  • Le semi-vintage, c’est-à-dire mélanger des vêtements vintages avec des vêtements de notre époque
  • Le look total vintage avec des pièces uniquement vintages, peu importe les époques
  • Le vintage authentique en vous habillant avec des vêtements d’une seule et même époque

    A vous de savoir ce que vous attendez de votre look !

Concentrez votre look sur une pièce vintage iconique

Quand on cherche une nouvelle pièce, on a tendance à concentrer ses recherches sur LA pièce. On chine l’originalité, une pièce qui sort de l’ordinaire et qui donne un côté authentique unique. Alors je ne peux que vous conseiller de faire de même : concentrer votre style sur une pièce qui fait la différence. On pense notamment aux manteaux, ou encore aux sacs.
Si vous ne savez pas comment vous habillez aujourd’hui, optez pour une pièce vintage de votre choix afin d’élaborer votre tenue tout autour de celle-ci. Cela vous permettra de vous focaliser sur cette pièce et avoir un look harmonieux.
Si vous souhaitez vous faire l’œil, prenez le temps de regarder sur Instagram ou Pinterest, certains comptes regorgent d’inspiration, notamment celui des Fouilles de Georgette !

Les must-have du style vintage

Il existe des pièces phares que vous pouvez facilement trouver lors de votre shopping car elle sont basiques, indémodables et les friperies en regorgent :

  • Le chemisier ou la blouse : toujours classe et élégant, ils sont très faciles à associer et donnent un aspect réfléchi à la tenue pour une réflexion réelle de 2 minutes, top chrono.
  • La jupe vintage : il existe une multitude de jupes vintage qu’il est impossible de ne pas trouver son bonheur. Que ce soit une jupe crayon, une jupe patineuse ou bien une jupe trapèze, il est toujours bon d’en avoir dans sa garde-robe
  • Les accessoires : entre les bagues, les colliers, les foulards, les gants, les lunettes ou encore les sacs, vous ne saurez plus où donner de la tête pour parfaire votre look !

Prenez l’habitude de réfléchir en deux étapes

C’est une habitude qu’il faut adopter, on pourrait appeler ça la réflexion en deux étapes.
Lorsque vous achetez une nouvelle pièce vintage, vous aller probablement réussir à l’obtenir à un très bon prix. Alors rajouter quelques euros pour la customiser un peu à votre façon ne devrait pas vous poser de problème !
Lorsqu’on achète un vêtement vintage, il faut prendre l’habitude de voir plus loin. Rajouter un bouton ? Raccourcir les manches ? On appelle cela de l’up-cycling, c’est tendance et ça vous permet d’obtenir une pièce véritablement unique.
Pensez bien que le remplacement des boutons peut totalement changer l’apparence d’un manteau ou d’une robe vintage.

Portez une tenue vivable au quotidien

Comment vous sentez-vous lorsque vous portez votre tenue ? Vous imaginez-vous une journée entière à porter ce vêtement ? Avez-vous l’impression de jouer à un jeu en portant cette pièce ?

Porter des vêtements rétro peuvent nous procurer de superbes sensations. Mais ils peuvent aussi nous donner l’impression de ne pas être à notre place. Lorsqu’on porte un vêtement vintage il faut être à l’aise avec !

Mélangez l’ancien avec le nouveau

Ici, ça dépend de vous et de si vous êtes à l’aise avec le vintage. Mais si vous êtes encore dans l’apprentissage et dans la recherche de votre look vintage, c’est probablement le meilleur conseil. Par exemple, associez une veste rétro en cuir audacieux à une robe séduisante et des talons pour un look de soirée parfait. Quand on complimentera votre look décontracté, ce sera l’occasion idéale de laisser tomber l’intemporel “Oh, cette vieille chose ?”. Avouez qu’on adore.

On accessoirise le vintage

Si vous souhaitez pousser encore plus loin votre look vintage, on vous conseille d’intégrer des accessoires vintage qui sont souvent très bien conçus et ont tendance à être moins chers que les pièces modernes. Associer des accessoires vintage avec vos tenues peut faire passer votre style au niveau supérieur. Peu importe la décennie de votre tenue, n’ayez pas peur d’ajouter un sac vintage ou une bague vintage. Complétez votre nouveau look avec un chapeau vintage et ajoutez-y une paire de lunettes rétro pour vous transporter dans le temps.

En bref, pour avoir un style vintage :

  • Choisir des pièces avec réflexion
  • Investir dans des belles pièces indémodables
  • Associer le vintage avec le moderne
  • Trouver des basiques à des prix raisonnables

Si vous avez suivi notre article précédent sur les pin-up les plus célèbres, vous savez à quoi ressemblent les pin-up. Si vous avez aimé cette époque et cette manière de s’habiller, nous vous dévoilons le guide à suivre pour adopter ce look.
Ce style incarne le glamour hollywoodien des années 40 et 50. Il faudra bien étudier la mode des années 50 pour tout connaitre sur le bout des doigts. Même si aujourd’hui ce style se modernise de plus en plus, on retrouve toujours des pièces phares irremplaçables.

La robe

Véritable incarnation de la féminité et du glamour, le style vestimentaire de pin-up est reconnaissable entre tous. La première pièce à adopter pour avoir un look pin-up est forcément la robe. Qu’elle soit patineuse, crayon ou tablier c’est la véritable pièce maîtresse de la garde-robe d’une pin-up. Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que le but du look pin-up est de marquer les hanches et la poitrine grâce à des vêtements près du corps. Concrètement, la robe va dessiner la taille et mettre en valeur la poitrine.

La jupe ou le short

Les pin-up portent également des jupes et des shorts. Elles aiment associer des jupes vintages avec des hauts moulants ou décolletés. La jupe rétro peut également être remplacée par des pantalons à rayures ou bien des shorts moulants.

La coiffure

Au même titre que les vêtements, la coiffure est une signature des pin-up. On peut distinguer trois coiffures iconiques de l’époque : les Pin-up Curls ; les Victory Rolls et la frange. Les coiffures des pin-up sont généralement agrémentées de barrettes, bandeaux ou d’un foulard.

Le maquillage

Le maquillage est essentiel dans le look de la pin-up. Il y a certaines règles à suivre pour avoir un résultat réussi. Généralement, le teint est très clair avec un trait d’eye-liner assez épais qui contraste avec le teint clair. Le fard à joue doit être posé en toute petite quantité pour n’y voir que du feu. Pour la bouche, elle doit être pulpeuse avec un rouge à lèvres, souvent rouge, pour appuyer le contraste avec le teint. Enfin, pour les cils, on privilégie le volume XXL.

Les sous-vêtements

Les sous-vêtements des pin-up sont souvent associés à des bas avec des porte-jarretelles. Extrêmement sexy et sensuelle, cette lingerie est à l’image de ce que véhicule les pin-up : la séduction suggérée.
Il est bon de porter une guêpière, un bustier ou un body rétro pour marquer la séparation entre la taille et le buste.
En ce qui concerne le soutien-gorge, il faudra privilégier ceux pointus, très en vogue à l’époque.

Accessoires

La dernière étape afin de finaliser le look portera sur les accessoires qu’il ne faut pas oublier : foulards ou bandeaux pour accessoiriser la coiffure. On peut également ajouter à sa tenue des perles et des boucles d’oreille très en vogue à cette époque.

En bref, pour avoir un look pin-up, il faut :

  • Une robe crayon, patineuse ou tablier
  • Une coiffure avec du volume
  • Un maquillage glamour
  • Des sous-vêtements sensuels
  • Des accessoires tels que des bandeaux ou des colliers de perles

La robe est un vêtement porté depuis toujours par les femmes. Selon les époques, les styles de robe différaient : de nombreuses coupes de robes, aussi belles les unes que les autres, ont été conçues pour s’adapter à la vie de l’époque. Voici leurs évolutions de 1920 à 1990 :

Années 1920 : La robe extravagante

À cette période, les robes avaient des coupes larges et la silhouette des femmes était mise en avant. En général, les robes de journée étaient assez sobres avec une longueur midi. Cependant, pour les looks de soirée, fourrures, sequins et perles étaient associés. On a tous l’image de la célèbre robe Charleston, ornée de perles et de sequins.

Années 1930 : La robe chic

Cette époque est marquée par le krach boursier de 1929 et la montée au pouvoir d’Hitler : les temps sont troubles, quelque chose arrive… C’est le temps des longues robes, boutonnées et sans décolleté. Les femmes adoptent un style conservateur, chic et élégant. Néanmoins, elles restaient assez près du corps et souvent accessoirisées avec des chapeaux. En soirée, les robes sont plus extravagantes avec un joli décolleté et des tissus fluides et légers.

Années 1940 : La robe pratique

Au vu du contexte historique, en période de guerre, les robes étaient simples et pratiques. De plus, le manque de moyens et de matières premières a poussé les créateurs à revoir les coupes des robes. De ce fait, les robes sont plus courtes. On ajoute des épaulettes et des poches pour rendre le vêtement plus pratique.

Années 1950 : La robe conservatrice

Après le chaos de la guerre, la population est soulagée du retour à la vie normale. Entre glamour et conservateur, la mode des années 1950 met en valeur les hanches de la femme. La robe en tendance à l’époque avait une coupe en sablier. Le haut de la robe est cintré, la taille haute est marquée et le bas de celle-ci très volumineuse.
Notre belle robe Edith en est l’exemple parfait.

Années 1960 : La robe haute en couleur

La mode des années 1960 permettait aux femmes de s’exprimer à travers des tenues futuristes. On pouvait retrouver des imprimés décalés, des couleurs pop et des motifs imposants. Les robes étaient droites ou trapèze avec une longueur assez courte. C’est un grand tournant de la mode puisque cette dernière restait assez conservatrice jusqu’alors.
Chez Les Fouilles de Georgette, la robe Capucine est LA robe style années 60 qu’il vous faut avec ses jolies couleurs et motifs.

Années 1970 : La robe confortable

La tendance des années 1960 s’est prolongée dans les années 1970. En plus, on y retrouve des robes longues et des manches Dolman très volumineuse. La silhouette allongée de la femme était mise en avant. C’est la décennie des couleurs et des imprimés géométriques, mais aussi des robes bohème. C’est exactement ce que portaient les célèbres hippies de cette époque.

Années 1980 : La robe glamour

À cette époque, la femme est moderne et active. Cela a influencé la mode qui a pris un tout autre tournant. La femme avait un style plus imposant et audacieux. En effet, les femmes travaillent et sont plus indépendantes alors la mode allie force et féminité.
Les épaulettes, les volants, le velours et les strass ont marqué le style des années 1980. Les robes en vogue étaient de longueur midi avec des épaulettes et des touches de couleurs vives. Au niveau des imprimés, le léopard était très à la mode.

Années 1990 : La robe sexy

La silhouette élégante et délicate de la femme est mise à l’honneur. Deux styles ont marqués la mode des années 1990 : le style grunge et le style minimaliste sexy. Des robes fines à bretelles, légèrement évasées avec une fente sur le côté étaient très tendance. Souvent on mettait un t-shirt sous ces dernières. Du côté du style plus sexy, des robes moulantes et courtes étaient tendance.
Chez Les Fouilles de Georgette, la robe Lana et la robe Aurore vous ramènent tout droit dans les années 1990.

En bref, les coupes phares des robes c’est :

  • Des coupes de robes extrêmement différentes selon les époques, inspirées par l’Histoire et le contexte du pays
  • Des motifs et des couleurs opposés
  • Une façon différente de les porter en fonction des décennies et de l’émancipation de la femme